En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies similaires pour suivre votre navigation,
actualiser votre panier, la diffusion de contenus pertinents au regard de vos centres d'intérêts, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

J'accepte

MAISON MONTAGUT
L'histoire familiale

Au fil des générations, cette maison française spécialiste de la maille fine a développé ses valeurs autour de son amour de l'élégance à la française. Grâce à son savoir-faire. Montagut crée des vêtements en maille dans des matières nobles telles que le cachemire, la soie et le fameux Fil Lumière.

1880 - Au commencement

Enraciné dans la vallée de l'Auzène près de St Sauveur de Montagut, Adolphe Tinland, jeune entrepreneur soucieux de faire profiter son Ardèche natale de l'essor industriel, crée un moulinage de soie actionné par la force motrice de la rivière.

1880 au commencement

1900 - La succession

Cette entreprise sera transmise à son fils Gaston, puis aux trois générations suivantes.

1900 succession Montagut

1925 - Les bas de soie

Entre le début du 20e siècle et la grande guerre, Paris se fait connaître du monde comme le berceau de la mode, et dès la guerre terminée, Georges Tinland, crée à proximité de Valence un atelier de tricotage de soie, la Bonneterie Cévenole. Il est le premier en 1925 à vendre des bas de soie sous le nom Montagut. C'est pourquoi son nom est associé au démarrage de la marque.

1925 bas de soie montagut

1944 - Pendant la guerre

Comme beaucoup d'entreprises Ardéchoises, la Bonneterie Cévenole fournit alors un appui à la résistance notamment en prêtant des camionnettes et en hébergeant des réfugiés. Georges Tinland oriente vers cette époque la marque vers la clientèle la plus exigeante en produisant de la lingerie de luxe, c'est le commencement d'une longue tradition d'excellence au sein de la compagnie.

1944-pendant-la-guerre

1950 - De nouvelles matières

L'après-guerre est marquée par la pénurie de nombreuses matières naturelles, dont la soie. En réponse à ce problème majeur le Nylon et la Rayonne sont introduits peu à peu dans la lingerie et les bas. Première apparition de la fleur, futur logo de Montagut !

1950 nouvelles matières

1963 - Création du Fil Lumière

En 1963, Léo Gros, gendre de Georges Tinland, met au point avec un ami un fil artificiel imitant la soie dans toutes ses qualités. Cette matière unique au monde est alors appelée Fil Lumière par son créateur, qui à l'époque était sûrement loin d'imaginer à quel point son invention allait faire rayonner la marque. Le dynamisme commercial de Léo Gros le conduit alors à voyager dans le monde entier et permet à la marque de faire connaître ses polos en Fil Lumière dans tout le Moyen-orient et en Indochine.

1963 creation fil lumiere Montagut

1986 - Le fully-fashioned

C'est l'accélération de la renommée mondiale de la compagnie qui, sous l'impulsion de Pierre GROS, (fils de Léo) acquiert un savoir-faire important dans le tricotage "fully fashioned" de la laine, du coton et du cachemire et inclut désormais dans ses collections françaises de polos et de pulls-overs toutes les matières naturelles.

1986-fully-fashioned

1992 - Acquisition de Pôles

Montagut acquiert la marque Pôles, spécialiste de la maille haut de gamme et créative, dont elle partage les valeurs de savoir-faire et de qualité.

Pôles 1992

2000 - La conquête de l'Asie

Montagut est la marque de Polos la plus renommée en Chine. A l'aube du 21ème siècle, Pierre Gros veut étendre la gamme à tout le prêt à porter dès l'an 2000, tout en gardant l'élégance comme leitmotiv, il fait ouvrir de nombreux magasins, particulièrement en Asie et commercialise de nombreux articles d'habillement et accessoires.

2000 conquete Asie

2018 - Aujourd'hui

Ce qui n'était en 1880 qu'un atelier est devenu aujourd'hui une entreprise mondiale qui s'efforce chaque jour de conserver son authenticité française et son savoir-faire accumulé pendant plus de 135 ans pour créer des produits d'exception. Aujourd’hui la sixième génération prend les rennes. Nourris du patrimoine familial, Marine et Nicolas insufflent leur touche de modernité et d'émotion pour faire vivre le spécialiste de la maille.

style Maison Montagut aujourd'hui
L'histoire familiale Maison Montagut en vidéo
MAISON MONTAGUT Découvrez l'histoire familiale Lancer la lecture

ADOLPHE TINLAND LE FONDATEUR

Contemplant un monde vivant au rythme excitant de l'industrialisation, Adolphe Tinland (1831-1902) comprit l'importance du changement. Poussé par le désir de représenter dans ce monde nouveau, les valeurs de sa région et de son savoir-faire (étant à l'origine moulineur de soie), il décide de faire partie de ce changement en créant, sur les bases de la qualité et du savoir-faire, une usine de fil soie qu'il appelle Montagut.

adolphe-tinland

GASTON TINLAND L'INDUSTRIEL

Gaston, fils aîné d'Adolphe, réussira à développer et industrialiser l'activité, en créant notamment en 1925 un atelier de tricotage et de confection de bas utilisant des machines actionnées par l'électricité occupant une cinquantaine d'ouvrières.

gaston-tinland

GEORGES TINLAND LE CREATEUR DE LA MARQUE MONTAGUT

C'est au milieu des années 20 que Georges Tinland, fils d'Adolphe Tinland, crée une usine de tricotage de la soie à Valence (Drôme) : la Bonneterie Cévenole. Prenant une nouvelle orientation stratégique, il décide alors de fabriquer et vendre de la lingerie et des bas en soie de haute qualité sous le nom de Montagut. Une deuxième usine est construite à Guilherand-Granges (siège actuel du groupe) pour accroître la production de bas de soie. Ce premier tournant stratégique permettra à la marque de s'épanouir avant la seconde guerre, d'autant plus que les bas devenaient petit à petit un accessoire de grande consommation.

georges-tinland

LEO GROS L'INVENTEUR DU FIL LUMIERE

Après de brillantes études d'ingénieur, Léo Gros retourne à Ganges pour reprendre la teinturerie de son père, Fernand Gros, et rentre ainsi en contact avec la Bonneterie Cévenole et Georges Tinland, qui est un de ses clients. En 1963, Léo Gros, devenu entre-temps le gendre de George Tinland car follement épris de sa fille, met au point un fil artificiel imitant la soie dans toutes ses qualités, il le nomme alors Fil Lumière. Par ses voyages, il fait connaitre les polos Fil Lumière Montagut dans tout le Moyen-Orient et en Indochine. Ils deviennent le produit emblématique de la marque !

leo gros

PIERRE GROS PDG ACTUEL

En 1986, c’est l’accélération de la renommée mondiale de la compagnie sous l’impulsion de Pierre Gros. Elle acquiert un savoir-faire important dans le tricotage “fully fashioned” de la laine, du coton et du cachemire. Le XXIème siècle marque la volonté de Pierre Gros de faire de Montagut une marque plus globale encore. Tout en gardant l’élégance comme leitmotiv, il fait ouvrir de nombreux magasins, particulièrement en Asie et étend la marque à une gamme beaucoup plus large.

pierre-gros

MARINE LOZET-GROS DIRECTRICE ARTISTIQUE

Marine Lozet-Gros est l'arrière-arrière-petite-fille du fondateur. Elle apporte une nouvelle dynamique et impulse un style dans l’air du temps tout en respectant les codes fondamentaux de la marque. Elle est le garant de l’histoire familiale et de son avenir au niveau de tous les domaines liés à la création et la communication. Agée de 30 ans elle représente la 6ème génération familiale.

marine-lozet-gros

NICOLAS GROS DIRECTEUR GENERAL

Nicolas Gros, frère aîné de Marine, a suivi de longues études financières qui lui ont permis d'avoir une approche particulièrement aiguisée des finances de l'entreprise. Après une expérience en tant que Consultant, il a rejoint l'entreprise familiale pour donner naissance en 2012 à la boutique en ligne www.montagut.com, faisant prendre ainsi le virage des nouvelles technologies à l'entreprise.

nicolas-gros
Gros Nicolas et Marine Lozet

Aujourd'hui

Aujourd'hui six générations se succèdent à la bonneterie Cévenole, les enfants de Pierre Gros travaillant à ses côtés chez montagut.